Série TV: le drone, l’outil indispensable des réalisateurs !

Depuis une dizaine d’années, ils tournoient au-dessus des villes ou survolent les poursuites en voitures avec un réalisme confondant. Ce sont les drones, désormais indispensables dans l’arsenal des réalisateurs, comme dans Section de recherches, jeudi 29 mars à 21 h 00 sur TF1.

Dans les séries TV telles que  Section de recherches,  les drones sont systématiquement utilisés pour filmer les scènes de crime. Bien moins onéreux qu’un hélicoptère (1 500 euros par heure), ils coûtent en moyenne 2 000 euros par jour, et confèrent à l’image une ampleur singulière.  Quand bien même les évolutions technologiques de ce type de machine volante, elles ne peuvent remplacer totalement un hélicoptère. Il y a 2 raisons principales à cela. D’abord parce que les drones ne sont pas autorisés et/ou n’atteignent pas encore la même hauteur. Ensuite du fait que le matériel employé ne peut être similaire.

Contraintes de poids obligent, les drones sont essentiellement équipés d’appareils photo, voire de très petites caméras. Les zooms et autres objectifs trop pesants ne sont pas envisageables pour le moment. S’il existe aujourd’hui pléthore de sociétés de location de drones, les productions comme celle de Section de recherches privilégient celles qui ont été créées par d’anciens cadreurs, sachant que ces appareils se manipulent toujours à deux : celui qui pilote et celui qui cadre. Le dialogue avec le réalisateur n’en sera que plus efficace et les images estampillées “office de tourisme” scrupuleusement écartées. […]

N’attendez plus, vous avez un projet ? Des questions ? Nous sommes là pour vous,

Innovation technologique et professionnalisme, Viewsky spécialiste en imagerie aérienne technique par drones vous accompagne dans vos projets d’Inspection, Thermographie, Levés Topographiques / Photogrammétrie, Agriculture de Précision, Tournages audiovisuels et Photographie. Pour vous, nous mettons en œuvre les meilleures solutions techniques dans le respect de la réglementation et de la sécurité.

PASSEZ à l’action
Par |2018-07-09T20:35:26+00:0030 Mar 2018|Divers|